Calepinage et archéologie du bâti – 16 au 21 mai 2022

Le calepinage, késaco ?

Le calepinage est avant tout une méthode archéologique. On oublie bien souvent que l’archéologie, ce n’est pas seulement des fouilles dans le sol, c’est aussi l’étude et le traitement du bâti encore en élévation, à la vue de tous.
Le calepinage consiste à faire le dessin d’un mur, et plus précisément le relevé pierre à pierre de ce mur. Le dessin se fait encore traditionnellement à la main, sur du papier millimétré, afin de représenter les pierres à la bonne échelle. 

Et concrètement, à quoi ça sert ? 
Cela dépend du contexte ! A Gombervaux, le calepinage est un moment où on peut s’attarder sur chaque pierre : sa forme, sa qualité, son état de santé, mais aussi l’état des joints qui la tiennent… Bref, on observe chaque pierre sur toutes ses coutures. Cette étape essentielle permet par la suite d’effectuer un diagnostic : comme un médecin, l’animateur technique pourra, à l’aide de l’architecte du patrimoine, déterminer quelle pierre devra être restaurée ou remplacée lors du chantier pierres un mois plus tard. Ainsi, l’Association fera les commandes de pierres et d’outils en conséquence.

Le chantier en 2022

Déroulement des travaux

L’année précédente avait signé la fin de la restauration de la courtine ouest, qui avait duré trois ans. A partir de 2022, nous finissons le parement extérieur du château par la tour ouest, dont beaucoup de pierres sont en mauvais état !

Cette campagne a pu voir le jour grâce au concours de l’architecte du patrimoine et des entreprises locales qui nous ont accompagnés dans sa préparation. Nous pouvons remercier Piantanida et LJ Echafaudages pour le prêt et l’installation impressionnante d’un échafaudage autour de l’édifice rond !

La première session de calepinage a rassemblé quatre bénévoles et deux animateurs, Jean-Pierre WIECZOREK (technique) et Loup DELRUE (vie de groupe). Un partenariat avec le C.A.D.A. de Bar-le-Duc a été noué sur les sessions 2022 et a vocation à se poursuivre les années suivantes. 

La vie quotidienne et les loisirs

La dynamique de groupe fut très bonne durant cette semaine. Le fait que les stagiaires avaient à peu près tous le même âge a sûrement beaucoup aidé. L’ambiance était très bonne, sans aucun accroc et chaleureuse. Ils se sont aidés les uns les autres durant toute la semaine quelle que soit la situation. Les tâches étaient faites au bon moment et les moments de collectivité étaient très agréables.

L’organisation du groupe s’est faite simplement, l’animateur a juste donné les règles de base à suivre et elles ont été suivies. L’animateur assurait le réveil, le repas, leurs besoins occasionnels et l’accès aux douches. Les tâches étaient bien réparties, si l’un faisait plus que les autres alors il se reposait après et ainsi de suite. L’entente du groupe a permis que tout soit organisé correctement et a engendré une dynamique générale.

Niveau loisirs, les choses furent très simples lors de la semaine. Le dialogue était très privilégié par rapport à d’autres activités. Un ballon de foot a été prêté et des jeux de société ont été mis à disposition mais les conversations étaient le centre de nos soirées. A leur demande, nous avons organisé un pique-nique dans un petit village proche de Vaucouleurs, et le groupe a fait une sortie sur le site d’Ecurey Pôle d’Avenir.

English EN French FR German DE